Voyage d’un naturaliste dans les îles d’Houat et d’Hoedic – BACHELOT de LA PYLAIE

45,00 

Auteur : Jean-Marie Bachelot de La Pylaie (1786-1856)
Titre : Voyage d’un naturaliste dans les îles d’Houat et d’Hoedic : 1825-1826
Éditions : Melvan, 2004
Dim. 24 cm x 16 cm
174 pages

1 en stock

Ajouter à ma Wishlist
Ajouter à ma Wishlist
UGS : BP-1 Catégorie : Étiquettes : , , ,

Description

Auteur : Jean-Marie Bachelot de La Pylaie (1786-1856)
Titre : Voyage d’un naturaliste dans les îles d’Houat et d’Hoedic : 1825-1826
Éditions : Melvan, 2004
Dim. 24 cm x 16 cm
174 pages

En décembre 1825, Jean-Marie Bachelot de la Pylaie se rend de Belle-Île aux îles d’Hoedic et d’Houat dans le but de compléter ses récoltes d’algues.

Il séjourne tout d’abord à Hoedic où sa collecte l’enthousiasme, mais les conditions climatiques hivernales l’obligent à mettre fin à ses recherches. Alors, au lieu de retourner sur le continent comme il l’avait prévu, il s’attarde à Houat où il côtoie les habitants et entreprend de décrire leurs modes de vie et leur environnement naturel.

Son manuscrit intitulé «Essai sur la statistique des îles d’Houat et d’Hédic» est la première monographie à nous donner une description détaillée de la vie insulaire. Il constitue un document ethnographique exceptionnel par la proximité de l’auteur avec les îliens. Son analyse est directe, son style imagé, comportant de nombreuses anecdotes sur le quotidien.

S’il est parfois un peu rude, à l’image de ce que l’on pouvait écrire à l’époque, l’auteur témoigne néanmoins d’une réelle empathie pour cette communauté îlienne et son recteur. La section naturaliste qui suit apporte des informations précieuses sur les espèces décrites, en particulier en botanique.

Mais elle est aussi riche de nombreuses anecdotes constituant autant de témoignages ethnologiques. Ce manuscrit conservé au Muséum national d’histoire naturelle de Paris n’avait jamais été publié, et ce livre en présente la première édition.