Le premier Trouz er Mor

Trouz_er_mor_Houat-1 2

Trouz_er_mor_Houat 2

 
Parution majeure et unique sur Houat dans les années 60, Le Trouz er Mor a été à l’île ce que la Bernache est à Arz : une gazette locale si prisée que même les extérieurs y étaient abonnés.
 

Le père Marquer, un écrivain !

Dès son arrivée sur Houat, le père Marquer s’est attelé à sa rédaction et à sa parution maniant la ronéotypeuse à tour de bras ! D’une façon plus ou moins régulière, il y mêlait avec verve et humour, les nouvelles des habitants, le calendrier des manifestations, des pages d’histoire, le bilan des naissances, baptêmes, mariages et décès et, à la fin de chaque numéro, nous pouvions suivre les aventures de Kam et Léon, dont je sais que certains étaient très friands.
 

Une famille d’écrivains

Ce que l’on sait moins en revanche, c’est que le Père Marquer est le frère de l’écrivain Erlannig (François Marquer) auteur d’ouvrages majeurs comme « Le Général Louis-Charles René De Sol De Grisolles – La Résistance Bretonne A Napoléon Bonaparte 1799-1815 » (1966) dont le travail historique force le respect et l’admiration des connaisseurs. Il est également le fils de Bleiguen (Edmond Marquer) qui a écrit le célèbre « Chouans et bleus : Questembert et Haut-Vannetais » (1958).

Avec l’autorisation du Père Marquer, voire sa recommandation expresse, je vais me faire un plaisir de faire paraître ici quelques extraits de son bulletin. En attendant, il me dit de vous saluer tous.
 
Reproduction interdite.